Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Call us to get a best teacher : Call us now +6012-7768209

 

La Le Boom De L'arnaque Au Emprunt

La Le Boom De L'arnaque Au Emprunt

Depuis l'apparition du crowdfunding dans le pays, un nouveau schéma d'escroquerie s'est propagé sur le net à travers les réseaux sociaux et dans les mails : de prétendus prêts en ligne accordés rapidement, sans apport requis, zéro garanties et par des personnes se présentant comme des investisseurs particuliers. Il s'agit bien sûr d'une tentative d'escroquerie, mais l'abondance des fausses annonces sur ces sites donne une idée de l'ampleur de la situation. Ainsi, un grand nombre d'internautes se sont fait avoir du fait de cette escroquerie.

Un mode opératoire bien rodé

Laisser croire à une promesse de prêt rapide

L’escroquerie au crédit rapide est présentée sous la forme d'un script plus ou moins crédible. Pour notre escroc, il s'agit là d'une étape essentielle parce qu'il sent que la réussite de son coup est en partie conditionnée par la croyance ou non en son histoire. Lorsqu'il souhaite attirer le plus fort nombre de personnes possibles, il écrit et publie une fausse annonce sur des sites à forte fréquentation tels que les forums ou les réseaux sociaux. Certaines pages populaires ne contrôlent pas les espaces de commentaires accessibles par tous, ce qui en fait un terrain privilégié des arnaqueurs.

D'abord, l'arnaqueur s'affiche en tant que personne qui dispose d'une forte somme d'argent qu'elle espère faire fructifier en distribuant des crédits avec un taux très compétitif. Parfois, il fait croire qu'il est un retraité rentier qui désire s'affranchir de la Banque afin de transmettre l'image d'un homme noble visant à faire évoluer positivement la société. Cette stratégie va permettre une chose : profiter du désarroi financier des personnes crédules en essayant de leur faire comprendre qu'un prêt est envisageable, même avec de faibles revenus. Il propose de leur accorder un crédit, même s'ils ont déjà des prêts à rembourser. Une fois que la demande est acceptée, notre escroc promet un déblocage de l'argent très rapidement avec des mensualités qui peuvent monter jusqu'à plusieurs années.
S'il peut paraître incontestable pour la plupart d'entre nous que des annonces de ce genre sont inconcevables, il est à noter toutefois que des personnes faisant face à des problèmes financiers peuvent tomber dans le piège du fait de cette promesse de prêt rapide qui les aveugle.

Envoyer des gages de confiance et de sérieux

Sur la toile, tout le monde est capable d'inventer une identité avec un peu de créativité. C'est de cette façon qu'agissent les escrocs au crédit en créant intégralement un faux personnage qui viendra appuyer leur histoire. En premier lieu, ils s'efforcent à donner une identité française à leur personnage. Donc pas de noms ou prénoms exotiques qui auraient tendance à faire fuir certains. La victime doit avoir l'impression que l'investisseur est établi aux alentours. Dans un scénario bien pensé, le faux prêteur peut tenter de passer pour une personne âgée ou jeune retraitée. Les plus ingénieux iront jusqu'à exiger les justificatifs de salaire à la victime, d'autres exigent de donner des réponses à une série de questions sur sa vie professionnelle. Pour accroître un peu plus sa crédibilité, notre escroc n'hésitera pas à créer un grand nombre de faux profils qu'il contrôlera pour publier de fausses recommandations dont le but sera de vanter le sérieux de l'annonce.

Approuver chacune des demandes

Quand la cible est convaincue du sérieux de la démarche, notre faux prêteur peut maintenant passer aux choses sérieuses. Il confirme qu'il valide son dossier de de prêt, mais réclame en retour le paiement de frais divers par mandat pour valider définitivement le dossier. Ces frais peuvent s'élever à plusieurs centaines d'euros et viennent compenser la durée passée par le prêteur à analyser la demande. Les frais de dossier sont, selon-lui, obligatoires pour libérer le prêt. Si la victime se plie à cette exigence, notre faux prêteur lui exigera ensuite de s'acquitter d'une prime d'assurance de crédit obligatoire. Bien sûr, la victime ne verra pas son prêt arriver et le faux prêteur récupérera l'argent avant de se volatiliser.


De quelle façon se prémunir contre ces pratiques ?

Tout le monde en France n'est pas habilité à accorder un prêt et le crédit entre particuliers reste une activité encadrée. Si un particulier ou une société fait la promotion de services financiers par le net, le site est dans l'obligation d'afficher ses informations légales ainsi que ses conditions générales. Pour obtenir le statut d'établissement de prêt, un organisme doit être en possession d'un agrément de l'ACPR et d'une inscription à l'ORIAS. Tout site de crédit entre particuliers doit nécessairement posséder ces agréments, dans le cas contraire, il s'agit clairement d'une escroquerie.

De plus, il ne faut pas oublier que Les arnaques au crédit conso rapide délais d'obtention d'un prêt sont assez longs et qu'il faut compter 15 jours avant de recevoir l'argent sur son compte. Même si un particulier était en possession d'argent à placer de cette façon, il étudierait sérieusement et profondément toutes les demandes avant de choisir les plus solides.
En temps normal, une banque n'accorderait en rien un quelconque crédit (immobilier, personnel ou à la consommation) à un individu inscrit au FICP de la Banque de France pour incidents de paiement.

Contact now

Call or whatsapp us at 012-7768209

now to get a suitable teacher or
Email :admin@best-teacher-hometuition.com